Orchidees Isere

Introduction : marquage des photos et métadonnées Mise à jour 18/04/2013

Avant propos

Cette page propose un survol rapide de chaque étape du processus qui vous permettra de tirer le meilleur parti
des fonctionnalités de marquage et de tri informatique des photos numériques et chaque sujet sera détaillé dans les pages suivantes.
Les critères principaux qui m'ont guidé dans la rédaction de ce site sont : la gratuité, la fiabilité, la perennité du travail et, si possible, définir des méthodes et les choix qui évitent les pertes de temps.

Le stockage des photos

Vous avez un certain nombre de photos numériques au format JPG, dont vous conservez les originaux absolument intacts dans des dossiers chronologiques :


Dans cette page nous ne parlerons pas du tout de ces originaux, c'est une "assurance" pour l'avenir, le but est de ne pas y toucher.
Vous avez aussi des sauvegardes de vos photos sur un autre support matériel.

Mais vous avez des doubles de ces photos, et c'est sur ceux-là que vous allez travailler.
Ils sont rangés exactement de la même façon, ailleurs dans le disque de votre ordinateur :



Vous avez déjà enlevé toutes les photos floues, en double, ou inutiles dans ce dossier.
Certaines photos sont retouchées, ou recadrées etc... et vous n'avez pas touché aux originaux !
Mais il est inutile de renommer les photos, ou de faire des dossiers thématiques, vous allez comprendre pourquoi.
Il faut seulement bien penser aux sauvegardes, processus détaillé dans la page stockage et sauvegardes

Les métadonnées dans les photos JPG

Une photo numérique est un fichier informatique. Ce fichier contient la photo, bien sûr, mais aussi d'autres informations.
On peut représenter ces informations dans un schéma :




On peut donc trouver dans une photo JPG :
- Des informations techniques sur le fichier (type de codage, taille, date de création etc ...) Ces informations sont toujours présentes.
- Une miniature de la photo (vignette)
- Des informations EXIF, que l'appareil photo a enregistrées au moment de la prise de vue. C'est une norme qui existe depuis les tout premiers appareils numériques.
Les deux autres familles d'informations sont celles qui nous intéressent, car elles peuvent être modifiées par l'utilisateur
- Des informations IPTC, norme assez ancienne; Ces informations n'existent que si vous les avez ajoutées.
- Des informations XMP, là aussi ajoutées par l'utilisateur. La norme XMP est plus récente, et elle peut reprendre la plupart des informations IPTC.
Ces deux familles d'informations coexistent, les logiciels d'avant 2010 sont plutôt "IPTC", les logiciels plus récents gèrent les XMP et IPTC.

Voici un exemple de photo avec quelques métadonnées EXIF, IPTC, XMP :



Dans ce schéma, on ne voit que quelques données EXIF (en fait il y en a beaucoup !),
ainsi que la légende et deux mots clés pour chaque famille de métadonnées (IPTC et XMP)

Pourquoi inscrire des métadonnées dans les photos ?

Le but est d'inscrire dans les photos des informations personnelles, qui vont vous permettre de trier, retrouver, et afficher des photos sélectionnées.
On va donc par exemple ajouter une légende, un lieu et des mots clés dans les données IPTC et/ou XMP.
( Il n'y a pas de raison à priori de modifier les données EXIF, sauf peut être la date de prise de vue si votre appareil était mal réglé et éventuellement les coordonnées GPS du lieu si l'appareil n'etait pas équipé de GPS).

Quand vous voudrez regarder des photos, vous entrerez dans un logiciel de visionnage quelques critères pour retrouver instantanément les photos recherchées.




C'est un moyen considérablement plus simple et plus efficace que de déplacer ou copier des lots de photos dans des dossiers pour vous constituer des albums photos.
De plus, si vous restez dans des choix raisonnables et classiques de métadonnées, vous avez l'assurance d'une bonne compatibilité dans le futur.
Autre avantage, nombre de logiciels (de diaporamas ou de galeries de photos en ligne) afficheront automatiquement la légende de vos photos ou d'autres métadonnées au choix.

(Attention, certains logiciels proposent aussi de constituer des "albums" qui sont d'une part complètement spécifiques (aucune compatibilité) et d'autre part dépendants du rangement de vos photos. Si vous déplacez vos photos, ou modifiez le nom d'un disque ou d'un dossier, l'album ne trouvera plus ses images. Méfiez vous des logiciels qui fonctionnent en vase clos dans leur univers. Le jour ou ils disparaitront ou ne seront plus compatibles avec votre nouvel ordinateur, votre travail sera perdu.)

Comment inscrire des métadonnées dans les photos ?

Vous allez utiliser un logiciel de marquage des photos.
Pour illustrer cette opération, voici un écran du logiciel iTag .



Vous voyez qu'on peut inscrire les métadonnées Titre, Description, Etiquettes (= mots clés) avec ce logiciel.
Ce marquage peut se faire assez vite en sélectionnant des lots de photos pour les traiter simultanément.
Par contre, ce logiciel ne permet pas d'ajouter des métadonnées spécifiques pour décrire le lieu (ville, pays, coordonnées GPS etc ...)
Vous devrez donc choisir un logiciel de marquage adapté à vos besoins.
Pour vous aider à choisir, un certain nombre de logiciels de marquage (taggage ? balisage ?) sont décrits dans la page logiciels de gestion de métadonnées

Comment utiliser les métadonnées inscrites dans les photos ?

La encore, on peut trouver plusieurs logiciels gratuits.
C'est avec Picasa que l'opération est la plus simple. Dès son premier démarrage, Picasa va fouiller partout
dans votre ordinateur, à la recherche d'images, de photos, et il note toutes les métadonnées qu'il peut trouver.
Inscrivez simplement des critères dans la case de recherche, et le résultat s'affiche en direct.
Je reprends la même illustration, en fait c'est le mot "mascula" qui a été entré comme critère.



Dans sa base de données, Picasa tient compte également les noms de fichiers et de dossiers, ainsi que de plusieurs informations EXIF.
Vos premiers essais vont vous impressionner : vous pouvez par exemple écrire "vacances 2011 bateau" pour avoir instantanément un diaporama sur ce thème !
(Vous pouvez aller voir la description de Picasa )
Progressivement aussi, les versions "modernes" de Windows s'adaptent aux normes IPTC et XMP en vigueur pour faciliter le visionnage de vos photos même si vous ne voulez pas de Picasa.

C'est un gros travail: si je change de logiciel, vais-je perdre ce travail?

Non
Les métadonnées sont enregistrées dans les photos, et sont normalisées, à condition que vous choisissiez des types "classiques" de métadonnées
et que vous utilisiez une norme récente. Les quelques données EXIF qu'on pouvait utiliser il y a dix ans sont maintenant abandonnées, et même les données IPTC commencent a être moins utilisées depuis 2010.
En 2013, la meilleure solution est plutôt XMP, ou IPTC + XMP.
Méfiez vous des données XMP trop "modernes" ou trop spécifiques à certains éditeurs de logiciels, et qui risquent de ne pas être compatibles avec les logiciels ordinaires.
La bonne nouvelle, c'est que les données IPTC ont été largement utilisées par les professionnels, et donc que les logiciels modernes savent les récupérer pour les passer dans les données XMP, gage de pérennité. On peut penser que cette compatibilité (qui avait été oubliée pour les EXIF) sera conservée si de nouvelles normes apparaissent dans le futur.

Quelles métadonnées choisir ?

C'est évidemment un choix personnel, mais qui va restreindre le choix du logiciel que vous pourrez utiliser.
Je vous suggère pour débuter de vous contenter des mots clés (IPTC:Keywords et XMP:Subject), et éventuellement une légende.
Pour certains utilisateurs, la notion de lieu est aussi importante, et il existe quelques champs utilisables facilement, ( et parfois automatiquement :
-il existe des logiciels spécialisés pour le marquage géographique des photos, avec ou sans GPS, le sujet est très riche)

Je trouve que le logiciel FastPhotoTagger , qui permet de choisir librement toutes les métadonnées sur lesquelles
vous voulez travailler, est un bon choix de ce point de vue. Par exemple vous pouvez le paramétrer avec les 4 champs suivants :

Titre principal IPTC:Headline XMP:Headline
Ville : IPTC:City XMP:City
Lieu : IPTC:Sub-location XMP:Location
Mots clés : IPTC:Keywords XMP:Subject

Dans cet exemple, j'ai indiqué les deux familles de métadonnées, IPTC et XMP simultanément pour chaque métadonnée.
Vous trouverez une liste de logiciels dans cette page page : logiciels de gestion de métadonnées pour éclairer vos choix.
Et vous pourrez approfondir le sujet dans les pages suivantes de ce site ...


Haut de page


Contact par mail :
Cette page vous a t-elle été utile? Avez-vous un commentaire ?
Formulaire en ligne à votre disposition :